ARTICLE

L'essentiel

Partager

FacebookTwitterLinkedInPinterestEmail

Le Programme national nutrition santé (PNNS)

Bien s’alimenter, c’est prouvé, c’est bon pour la santé !

Les politiques de santé publique s’appuient sur ces résultats scientifiques pour élaborer des recommandations alimentaires régulièrement mises à jour.

Lancé en 2001, le PNNS a pour objectif l'amélioration de l'état nutritionnel, la réduction du risque de maladies chroniques, l'amélioration de l'état de santé et de la qualité de vie de la population générale.

Il est à l’origine du Nutri-Score, une étiquette simple à décrypter pour connaître la valeur nutritionnelle d’un aliment.

Des recommandations alimentaires actualisées

L’évolution des données scientifiques au cours des dix dernières années a conduit l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) à réviserles repères de consommation du PNNS en 2017.

L’évolution porte sur :

  • un renforcement de la consommation régulière de légumineuses (lentilles, fèves, pois chiches…) et de légumes ;
  • la nécessité de privilégier les produits céréaliers les moins raffinés (pains, pâtes et riz complets ou semi-complets);
  • l’intérêt de consommer des huiles végétales riches en acide alpha-linolénique (huiles de colza, de noix…);
  • la réduction de consommation des boissons sucrées à moins d’un verre par jour;
  • la réduction de consommation des charcuteries (pas plus de 25 g par jour), et de la viande hors volailles (maximum 500 g par semaine)
  • la consommation hebdomadaire de poissons.
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :

Une QUESTION ? un commentaire ? N’hésitez pas

À consulter

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
3
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
1
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
1
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
2
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
1