ARTICLE
L'eau et les tisanes à boire régulièrement pour une détox efficace

L'essentiel

Partager

FacebookTwitterLinkedInPinterestEmail

Comment effectuer une détox efficace ?

Pensez à soutenir les organes de l'élimination.

Stopper l’intoxication par une alimentation hypotoxique

Hygiène de vie saine et alimentation hypotoxique sont la base de la détox, le but étant de supprimer tout ce qui est toxique pour l’organisme afin d’éviter la sur-sollicitation des émonctoires et leur permettre de mener à bien leur détoxification spontanée.  
L’alimentation hypotoxique est parfois proposée sous forme de cure : monodiète, cure de jus ou encore période de jeûne. 

Soutenir les fonctions de détoxification

La détoxification hépatique fait appel à de nombreuses enzymes, qui modifient les substances toxiques et les transforment en composés éliminables. Or, cette phase biochimique de la détox nécessite beaucoup d’énergie et les enzymes du foie ont besoin de vitamines et de minéraux pour fonctionner correctement. 
Un apport en oligoéléments et vitamines cofacteurs permet de restaurer la fonctionnalité des enzymes de détoxication hépatique.   
Plusieurs plantes (brocoli, radis noir, etc.) ainsi que certains acides aminés soufrés, en particulier la taurine, possèdent également des propriétés activatrices de la détox hépatique. 

Protéger les cellules du foie

Au cours d’une cure détox, le foie est lourdement sollicité et doit traiter un grand nombre de substances toxiques, il convient donc de le protéger. Un hépato-protecteur est un composé possédant de fortes propriétés protectrices des cellules hépatiques. On peut ainsi citer certaines plantes telles que le chardon-Marie ou le célèbre desmodium. 
Par ailleurs, les réactions de détox hépatique engendrent la production de radicaux libres nocifs pour le foie, il est donc important de soutenir la détox avec la prise d’antioxydants. 

Stimuler le drainage des émonctoires

Afin d’achever l’élimination des substances toxiques, il faudra ensuite ouvrir les "portes de sortie" que sont les organes d’élimination.
Pour cela, un drainage est nécessaire : il stimule la fonction de filtration du sang et d’élimination par les émonctoires (peau, rein, poumon). Les moyens employés sont variés : plantes en infusions ou aliments à vertu drainante ou leur jus, mais aussi massages, bains et exercice physique. 

La "crise curative"… ne pas s’affoler !

Dès lors que le processus de détoxication débute, les toxines quittent massivement les zones où elles se sont accumulées et s’éliminent par les émonctoires qui peuvent alors se retrouver saturés chez les personnes les plus sensibles ou les plus intoxiquées.
Une telle situation peut se manifester par divers signes :

  • maux de têtes, nausées ;
  • fatigue, insomnie ;
  • diarrhées ;
  • congestion ORL ;
  • mictions fréquentes ;
  • éruptions cutanées ;
  • douleurs musculaires…

Ces signes demeurent toutefois sans gravité. Ils sont très variables et dépendent à la fois de la quantité de toxines libérées et de la réaction de l’organisme. Généralement d’une durée de quelques jours, ils sont le signe que la détoxication s’effectue convenablement.

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
29

Une QUESTION ? un commentaire ? N’hésitez pas

Profile picture for user Denis Gila
Naveri Mercredi 13 mai 2020

Bonjour ,
Quelle sont les tisane apprendre pour une détoxication ,foie,rein ,poumon.

À consulter

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
38
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
7
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
4
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
7
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
7