ARTICLE
Favoriser la synthèse de GABA grâce à l’alimentation

L'essentiel

Partager

FacebookTwitterLinkedInPinterestEmail

GABA : le messager de la relaxation

Le GABA est le principal neurotransmetteur inhibiteur du système nerveux.

Stress, anxiété... et si je manquais de GABA ?

•    Stress, anxiété
•    Charge mentale, surmenage, peur de ne pas réussir face à l’ampleur des tâches au travail
•    Difficulté à prendre du recul, à arrêter de penser aux problèmes
•    Idées envahissantes, ruminations, notamment le soir au coucher, entraînant des troubles du sommeil
•    Crispations et tensions musculaires permanentes
•    Tics nerveux, grincement des dents, habitude de se ronger les ongles…
… tous ces symptômes sont peut-être le signe que vos taux de GABA ne sont pas assez élevés. En effet, une carence en GABA peut entraîner une hyperexcitation neuronale, vous rendant plus nerveux, plus instable...
Mais qu’est-ce que le GABA ? Quelle est son action sur le cerveau ?

Le GABA, un neurotransmetteur naturellement relaxant

Le GABA, abréviation d’acide gamma-aminobutyrique, est un neurotransmetteur, c’est-à-dire un messager du cerveau comme la sérotonine ou la dopamine. Ces substances chimiques naturellement produites par l’organisme permettent la transmission des informations d’un neurone à un autre. Chaque neurotransmetteur va avoir des effets qui lui sont propres. Le GABA est ainsi le principal neurotransmetteur inhibiteur de l’organisme : il diminue l’excitabilité des neurones, ce qui ralentit la transmission des stimuli nerveux. Le GABA contribue donc un rôle majeur dans le maintien de notre équilibre nerveux en jouant un rôle de frein et en diminuant l’activité nerveuse de ses neurones cibles. Le GABA possède ainsi un effet apaisant et relaxant, il diminue notamment le stress et l’anxiété puisqu’il bloque les signaux déclenchés par les réactions de stress et de peur.

C’est donc sans surprise que plusieurs anxiolytiques, notamment les benzodiazepines et les barbituriques, agissent en se liant aux récepteurs du GABA dans le cerveau et imitent son effet inhibiteur, ou effet GABAergique.

Comment augmenter mes taux de GABA ?

Le GABA est naturellement synthétisé par notre organisme à partir de l’acide aminé glutamine, en passant par une étape de transformation en glutamate. Pour augmenter la production de GABA dans le cerveau, on peut donc consommer ses précurseurs, la glutamine et le glutamate, via des aliments qui en sont riches. On peut également consommer directement des aliments riches en GABA, comme la châtaigne.

Par ailleurs, la transformation de la glutamine en GABA nécessite la présence de magnésium et de vitamine B6. Il est donc intéressant de se complémenter en ces 2 nutriments cofacteurs.

Favoriser la synthèse de GABA grâce à l’alimentation
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
1

Une QUESTION ? un commentaire ? N’hésitez pas

À consulter

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
6
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
28
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
16
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
22
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
12