ARTICLE
L’équilibre alimentaire, pilier de la santé cardiovasculaire

Pour aller plus loin

Partager

FacebookTwitterLinkedInPinterestEmail

Décodez votre bilan lipidique sanguin

L’excès de cholestérol ou de triglycérides dans le sang augmente le risque de développer une maladie cardiovasculaire. Le bilan lipidique sanguin permet de le déceler. 

Le bilan lipidique, indispensable après 40 ans

Vivre avec un excès de cholestérol dans le sang est lié à un risque accru de subir un accident cardiovasculaire. Or, environ 30 % des Français adultes ont une hypercholestérolémie (taux de « mauvais cholestérol » élevé) ou déclarent être sous traitement hypolipémiant*.

À court terme, l’hypercholestérolémie ne provoque aucun symptôme, la mesure du taux de cholestérol sanguin (appelé cholestérolémie) par prise de sang est donc essentielle pour déceler un problème.

Ainsi, le bilan lipidique doit être fait de façon routinière (une fois tous les 5 ans), notamment après 40 ans. Il donne au médecin les informations nécessaires pour repérer un risque de maladie cardiovasculaire.

Mais à l’arrivée des résultats, comment s’y retrouver entre HDL/LDL, bon et mauvais cholestérol, et les fameux triglycérides ?

*d’après « Cholestérol LDL moyen et prévalence de l’hypercholestérolémie LDL chez les adultes de 18 à 74 ans », Étude nationale nutrition santé (ENNS) 2006-2007, France. Bull EpidémiolHebd. 2013

Lire et comprendre mon bilan lipidique

À partir d’une prise de sang, le bilan lipidique mesure les taux de différents lipides  présents dans le sang, le but étant d’évaluer les risques cardiovasculaires par dépôt de graisses dans les artères (athérosclérose).

Le bilan lipidique mesure 4 paramètres :

Le taux de LDL ou mauvais cholestérol :

Pour rappel, le LDL transporte le cholestérol vers les différents organes et favorise son dépôt dans les artères, d’où sa qualification de « mauvais cholestérol ».
Le taux de LDL ne doit pas dépasser 1,6 g/L, ce chiffre pouvant être revu à la baisse pour les personnes présentant des facteurs de risque tels que l’âge, le diabète, le surpoids, l’hypertension…

Le taux de HDL ou bon cholestérol :

Le HDL est considéré comme étant le bon cholestérol car il transporte le cholestérol jusqu’au foie où il sera éliminé. Un taux élevé de cholestérol HDL (> 0,4 g/L) est associé à un risque cardiovasculaire plus faible, et peut même supprimer les effets d’un facteur de risque. Il n'est pourtant pas le seul levier d'une bonne santé cardiovasculaire....

Le taux de triglycérides :

Les triglycérides sont un type de lipides provenant principalement de l’alimentation et de la consommation excessive d’alcool, de sucres et de graisses. Un taux élevé de triglycérides est lui aussi associé à un risque cardiovasculaire accru, ce taux ne doit donc pas dépasser 1,5 g/L.

Le taux de cholestérol total ou cholestérolémie :

Le taux de cholestérol total comprend en réalité le cholestérol LDL et HDL ainsi que 1/5 des triglycérides. Ce taux est considéré comme étant normal lorsqu’il se situe en dessous de 2 g/L.

La plupart du temps on s’intéresse davantage au rapport cholestérol total/cholestérol HDL. En effet, il est conseillé d’avoir un taux de HDL élevé avec un taux de LDL bas, car le HDL peut permettre de débarrasser les artères du LDL. Ainsi, si le cholestérol HDL représente plus de 20 % du cholestérol total, on considère que le risque cardiovasculaire est diminué. Le rapport cholestérol total/cholestérol HDL doit donc préférentiellement être inférieur à 5.

Le maintien de taux normaux de cholestérol et triglycérides permet de limiter le risque de maladie cardiovasculaire

Valeurs normales des taux de cholestérol et de triglycérides

Le taux de HDL ou bon cholestérol :

Le HDL est considéré comme étant le bon cholestérol car il transporte le cholestérol jusqu’au foie où il sera éliminé. Un taux élevé de cholestérol HDL (> 0,4 g/L) est associé à un risque cardiovasculaire plus faible, et peut même supprimer les effets d’un facteur de risque. Il n'est pourtant pas le seul levier d'une bonne santé cardiovasculaire…

S'il est un domaine où les idées reçues foisonnent, c'est bien celui de la santé. Pour savoir si les plus courantes sont vraies ou fausses, suivez notre série vidéo Idées reçues.

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
2

Une QUESTION ? un commentaire ? N’hésitez pas

À consulter

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
2
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
1
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
42
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
4
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
10