ARTICLE
les diabétiques tous contraints à la mesure de la glycémie

L'essentiel

Partager

FacebookTwitterLinkedInPinterestEmail

Diabète = surpoids

Pour comprendre pourquoi cette association est systématique, mieux vaut connaitre cette maladie.

Le diabète a pour symptôme une hyperglycémie chronique soit un excès de sucre dans le sang et donc un taux de glucose (glycémie) trop élevé. Il existe deux types de diabètes qui n’ont ni les mêmes origines, ni les mêmes conséquences.

Le diabète de type 2 était jusqu’aux années 2000 une maladie de la maturité et de la vieillesse. Il pouvait apparaitre après 40 ans selon le patrimoine génétique, l’hygiène de vie, l’absence d’activité physique ou le surpoids. Cependant, l’obésité peut entraîner un diabète de type 2 chez des populations jeunes (enfants, adolescents). Il convient donc de respecter une alimentation équilibrée dès le plus jeune âge.

Cette maladie chronique qui suit les courbes exponentielles de l’obésité concernait en 2015 3,1 millions de personnes en France. L’OMS parle d’une véritable épidémie mondiale. En 1980, 108 millions de personnes étaient concernées pour 422 millions en 2014. C’est pourquoi il est aujourd’hui courant d’associer diabète et surpoids.

S'il est un domaine où les idées reçues foisonnent, c'est bien celui de la santé. Pour savoir si les plus courantes sont vraies ou fausses, suivez notre vidéo Idées reçues.

Quel dépistage du diabète en France ?

Le dépistage du diabète n’est pas automatique mais la mesure de la glycémie est la plupart du temps demandée par le médecin dans les examens de routine.

La fédération française des diabétiques a mis au point un autotest pour le diabète de type 2. Il comporte 8 questions simples. Il prend en compte les critères principaux du déclenchement du diabète : l’âge, l’hérédité, l’indice de masse corporelle (IMC), la mesure du tour de taille, l’hypertension artérielle, l’alimentation, l’activité physique. Selon vos réponses, l’application évalue votre score de risque de diabète. S’il dépasse 1,5 %, parlez-en avec votre médecin.

D’autres tests sont possibles en pharmacie lors d’opérations de sensibilisation ou sur demande. Le pharmacien prélève une goutte de sang dans la pulpe d’un doigt puis l’analyse avec un lecteur de glycémie. Cependant, un diabète est avéré, lorsqu’à jeun (8 heures minimum) et à deux reprises, le taux de sucre dans le sang est supérieur ou égal à 1,26 g/l, ou à 2 g/l à n’importe quel moment de la journée. Une glycémie à jeun comprise entre 1,10 g/l et 1,26 g/l signale une hyperglycémie modérée qu’il convient de surveiller, cette dernière évoluant le plus souvent vers un diabète.

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
3

Une QUESTION ? un commentaire ? N’hésitez pas

À consulter

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
4
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
4
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
2
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
4
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :