ARTICLE
Vue de la mer, première source d’oligoéléments et de sels minéraux

L'essentiel

Partager

FacebookTwitterLinkedInPinterestEmail

La mer,
source d’oligoéléments

La richesse en minéraux et oligoéléments de l’eau de mer est unique. Ses bienfaits aussi !

Une eau source de vie

Dès la fin du XIXe siècle, Charles Darwin, père de la théorie de l'évolution, imagine l’eau comme étant à l’origine de la vie sur Terre. Il parle ainsi d’une « petite mare chaude, en présence de toutes sortes de sels d'ammoniac et d'acide phosphorique, de lumière, de chaleur, d'électricité, etc. » dans laquelle un composé de protéine se serait formé, et aurait évolué jusqu’à l’apparition de la cellule.
Depuis, de nombreuses études ont été faites, et plusieurs laissent à penser que la vie serait apparue au fond des océans.

Il n’est donc pas étonnant que l’eau de mer contienne autant de richesses pour notre santé ! Elle est réputée et largement utilisée pour sa bonne compatibilité avec les cellules de notre organisme et ses nombreuses vertus thérapeutiques.

Vague sur l’océan, source de minéraux et d’oligoéléments

Les sels minéraux et les oligoéléments forment dans l’océan une synergie unique

Un milieu vivant, source inépuisable d’oligoéléments

En moyenne, l’eau de mer contient 35 grammes par litre de sels minéraux, dont le plus abondant est le chlorure de sodium NaCl, constituant majeur du sel de mer.
Plus de 78 ions seraient ainsi présents dans l’eau de mer, dont tous les minéraux et oligoéléments essentiels à l’organisme, certains en quantité mesurable (magnésium, potassium, calcium) et d’autres seulement à l’état de trace (iode, zinc, cuivre, etc.).

L’eau de mer n’est donc pas une simple solution saline imitable en laboratoire. C’est un produit riche et unique, et étonnement proche en composition de nos liquides corporels (plasma sanguin, liquide interstitiel…).

Les produits tirés de l'eau de mer (algues telles que le lithothamne, crustacés, poissons…) bénéficient de la richesse exceptionnelle de l’eau de mer.

Connaissez-vous le lithothamne – Phymatolithon calcareum ?

Cette petite algue rouge ressemblant à du corail, pousse par 15 à 25 mètres de fond, au large des côtes bretonnes, en Norvège, en Ecosse et en Irlande. Très riche en minéraux et oligoéléments, elle est couramment employée comme complément alimentaire.

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
2

Une QUESTION ? un commentaire ? N’hésitez pas

À consulter

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
9
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
6
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
6
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
4
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
3