ARTICLE
Les vitamines antioxydantes dans les fruits rouges et les baies

L'essentiel

Partager

FacebookTwitterLinkedInPinterestEmail

Vitamines antioxydantes dans les fruits rouges et les baies

Les vitamines A, C et E présentent des propriétés antioxydantes très intéressantes.

Vitamines antioxydantes : A, C, E, le bon cocktail

On le sait, de nombreux aliments contiennent des antioxydants protecteurs de notre organisme. Mais saviez-vous que certaines vitamines constituent de puissants antioxydants ? C’est le cas des vitamines A, C et E, que l’on trouve dans les fruits, les légumes ou dans les huiles.

La vitamine E « anti-vieillissement »

La vitamine E, qui regroupe en fait plusieurs composés apparentés appelés tocophérols,est un antioxydant de référence. Soluble dans les graisses (ou lipophile), elle protège de l’oxydation les corps gras de notre organisme : acides gras essentiels, lipides constituant nos membranes cellulaires, lipoprotéines LDL transportant le cholestérol (que l’on assimile généralement au « bon cholestérol »). À ce titre, elle préserve les membranes et le système cardio-vasculaire, d’où son action "anti-vieillissement ". 
Au niveau cutané, elle aide à ralentir le vieillissement de la peau et protège contre les dommages oxydatifs induits par les rayons UV du soleil. 
La vitamine E agit directement avec les radicaux libres et s’oxyde. Une fois oxydée, elle perd son pouvoir antioxydant. La vitamine C permet de recycler la vitamine E en régénérant ses groupements chimiques actifs.  

La vitamine E tant peu synthétisée par l’organisme, il est nécessaire d’en consommer par le biais de l’alimentation. Les principales sources de vitamine E sont les huiles végétales (huile de germe de blé, de noix, de colza, d’olive…), les oléagineux (amande, noix, noisette) et certains légumes (avocat, brocoli, asperge).

L’incontournable vitamine C

La vitamine C, également appelée acide ascorbique, est une vitamine polyvalente et indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Mais elle est surtout le plus puissant des antioxydants hydrosolubles : soluble dans l’eau, elle agit dans le sang (plasma) et à l’intérieur des cellules.   
Elle est capable de réagir très rapidement avec les radicaux libres afin de les réduire et limiter leurs dommages.  
De plus, la vitamine C permet de régénérer d’autres antioxydants  comme la vitamine E oxydée.

On la trouve principalement dans les fruits (agrumes, cassis, myrtille, kiwi) et les légumes (persil, poivron, cresson, choux). Mais attention à la conservation et la cuisson des aliments : la vitamine C est très sensible à la chaleur et s’oxyde à l’air libre

La provitamine A protectrice

La vitamine A est la vitamine de la vision. Elle existe sous 2 formes principales :

  • Le rétinol (forme active) présent directement dans les aliments d’origine animale.
  • Le bêta-carotène* qui est un caroténoïde précurseur de la vitamine A (on parle aussi de provitamine A) d’origine végétale, présent principalement dans les fruits et légumes très colorés (carotte, patate douce, potimarron, poivron, abricot, mangue…).

Le bêta-carotène est en réalité un pigment donnant aux fruits et légumes une coloration qui peut s’étendre de l’orange au violet. Comme de nombreux caroténoïdes, c’est un antioxydant puissant. Les plantes utilisent d’ailleurs les caroténoïdes pour se protéger des dommages oxydatifs induits par la lumière du soleil ! Le bêta-carotène aide l’organisme à se protéger des méfaits des radicaux libres, notamment au niveau des yeux et de la peau.

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
6

Une QUESTION ? un commentaire ? N’hésitez pas

À consulter

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
2
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
1
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
2
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
1
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
2