ARTICLE
Légumes et fruits pour les prébiotiques, lactofermentés pour les probiotiques

L'essentiel

Partager

FacebookTwitterLinkedInPinterestEmail

Pré ou probiotiques ?

Tout le monde en parle, mais en quoi sont-ils différents ?

Les prébiotiques

Les prébiotiques sont des fibres alimentaires dégradées par les bactéries du microbiote en différents composés dont les acides gras à chaines courtes (AGCC) tel que le butyrate. Ces AGCC stimulent l’immunité, sont essentiels au maintien de la barrière intestinale (renouvellement des entérocytes, jonctions serrées…), et favorisent l’absorption de nutriments comme les minéraux (Ca, Mg, Fe). Ils servent également de nourriture aux bifidobactéries et lactobacilles du microbiote, qui peuvent ainsi se développer. Les fibres sont donc le véritable terreau d’une "bonne flore".

Rôles des prébiotiques

  • Croissance et développement du microbiote.
  • Énergie et renouvellement des cellules de la muqueuse.
  • Renforcement de la barrière intestinale.

Où les trouver ?

Dans les fruits et légumes (artichaut, asperge, banane, oignon, figue, topinambour, blanc de poireau, oignon, ail...).

Après une cure de probiotiques, il est essentiel d’entretenir le microbiote avec une alimentation enrichie en fibres solubles prébiotiques (fruits secs, artichauts, salsifis, lentilles, haricots secs, pain complet, pomme…) ! Mais pour éviter les fermentations excessives désagréables, évitez de consommer prébiotiques et probiotiques au même moment. 

Les probiotiques

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) définit les probiotiques comme des "micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont ingérés en quantité suffisante, exercent des effets positifs sur la santé, au-delà des effets nutritionnels traditionnels".

Ces micro-organismes, essentiellement des bactéries lactiques (lactobacilles, bifidobactéries…), sont en interaction directe avec la muqueuse et le système immunitaires intestinal, contribuent à la régulation de l’immunité, entrent en compétition avec des agents pathogènes potentiels et permettent notamment de renforcer la barrière intestinale.

Rôles des probiotiques

  • Rééquilibre du microbiote.
  • Amélioration du transit et de l’absorption intestinale.
  • Inhibition de l’adhésion et de la croissance des pathogènes.
  • Renforcement système immunitaire.

Où les trouver ?

Dans les yaourts, le lait fermenté (kéfir, ribot…), la choucroute…

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
19

Une QUESTION ? un commentaire ? N’hésitez pas

À consulter

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
6
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
12
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
11
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
8
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
37