ARTICLE
La flore intestinale contient des levures et des bactéries

Pour aller plus loin

Partager

FacebookTwitterLinkedInPinterestEmail

La flore bactérienne du côlon

Lactobacilles, bifidobactéries ou levures peuplent nos intestins... pour leur bien !

Distinguer bactéries et levures

Naturellement, les levures ne représentent qu’une infime partie des germes retrouvés dans le côlon (103 à 104 germes / g de fèces), soit 50 à 70 fois moins que les bactéries de type Lactobacillus ou Bifidobacterium qui, elles, constituent ce que l’on appelle la flore dominante.

Ainsi, si la levure Saccharomyces boulardii (non endogène) est largement prescrite en cas de diarrhées, ses effets ne sont que transitoires. En effet, elle n’adhère pas aux cellules intestinales, à la différence par exemple du Lactobacillus rhamnosus GG qui présente un pilus d’ancrage* à la muqueuse

Ainsi, une méta-analyse de 2013 montre que les lactobacilles réduisent les diarrhées associées aux antibiotiques et les infections à Clostridium difficile de façon plus significative que le Saccharomyces boulardii (1).

S'il est un domaine où les idées reçues foisonnent, c'est bien celui de la santé. Pour savoir si les plus courantes sont vraies ou fausses, suivez notre série vidéo Idées reçues.

* Pilus : appendice situé sur l’enveloppe ou paroi de nombreuses bactéries généralement à Gram négatif.


1. PATTANI R. et al. - Probiotics for the prevention of antibiotic-associated diarrhea and Clostridium difficile infection among hospitalized patients : systematic review and meta-analysis. Open Med 2013.

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
6

Une QUESTION ? un commentaire ? N’hésitez pas

À consulter

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
12
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
11
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
7
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
37
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
42