ARTICLE
Une alimentation saine constitue la meilleure alliée du microbiote

L'essentiel

Partager

FacebookTwitterLinkedInPinterestEmail

Alimentation et microbiote

Comment bien nourrir notre flore intestinale

Les habitudes alimentaires ont un impact important sur la composition du microbiote intestinal dès les premières années de la vie. Ainsi la composition du microbiote des bébés allaités est plus riche en bactéries lactiques et en bifidobactéries que celui des bébés nourris avec du lait infantile. Selon que l’on a un régime omnivore ou végétarien, le microbiote change aussi.

Un « bon » microbiote se caractérise à la fois par sa diversité et par sa richesse en bactéries.

Certains aliments vont permettre de maintenir un microbiote en équilibre :

1. les fruits et les légumes, sources de fibres alimentaires, qui vont donc faire intervenir des bactéries pour leur digestion. Les consommer crus bien mastiqués ou cuits à la vapeur douce.

Favorisez ceux qui ont un effet prébiotique, c'est-à-dire qui servent de nourriture aux bactéries du microbiote, permettant leur multiplication : artichaut, asperge, banane, oignon, figue, topinambour, blanc de poireau, oignon, ail...

2. les aliments riches en ferments lactiques que l’on trouve naturellement dans la choucroute crue, les yaourts non pasteurisés, les laits fermentés (lait ribot, kéfir), les fromages fermentés...

S'il est un domaine où les idées reçues foisonnent, c'est bien celui de la santé. Pour savoir si les plus courantes sont vraies ou fausses, suivez notre série vidéo Idées reçues.

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
11

Une QUESTION ? un commentaire ? N’hésitez pas

À consulter

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
8
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
7
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
9
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
6
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
15