ARTICLE
L’articulation est à la base de tous nos mouvements ; conserver leur cartilage en bonne santé essentiel.

L'essentiel

Partager

FacebookTwitterLinkedInPinterestEmail

De quoi sont composées les articulations ?

Véritables « charnières » entre deux os, les articulations sont à l’origine du mouvement.

Les articulations du corps : comment ça marche ?

Notre corps comporte près de quatre cents articulations !
Une articulation est la jointure entre les extrémités de 2 os. À cet endroit, les têtes osseuses sont recouvertes de cartilage, substance résistante et très lisse qui permet aux os de glisser l’un sur l’autre pour maintenir une mobilité de mouvement fluide au quotidien.

Le tout est enfermé dans la capsule articulaire, enveloppe rigide qui relie les 2 os et stabilise la structure de l’articulation. La membrane synoviale recouvre la face interne de la capsule articulaire, elle sécrète le liquide synovial.

Le cartilage est composé d’eau pour 70 à 80 % et d’un maillage de fibres et protéines :

  • Les fibres de collagènedonnant au cartilage sa solidité et sa résistance.
  • L’acide hyaluronique qui assure l’élasticité.
  • Les protéoglycanes composés de glucosamine et chondroïtine, véritables éponges retenant l’eau, permettent à l’articulation d’amortir les chocs.

Ce sont des cellules spécialisées, les chondrocytes, qui renouvellent le cartilage en produisant ces fibres de collagène et la chondroïtine.

Le cartilage articulaire est composé d’un maillage de collagène, acide hyaluronique et chondroïtine sulfate

Anatomie d’une articulation et composition du cartilage

Étant dépourvu de vaisseaux sanguins, le cartilage est « nourri » et lubrifié par le liquide synovial, liquide visqueux qui permet le glissement des os sans contrainte et facilite ainsi la mobilité, tout en donnant à l’articulation une grande capacité d’amortissement.

Si les articulations dites mobiles (genou, coude, épaule…) se caractérisent par la présence de cartilage lisse et de liquide synovial, il existe d’autres types d’articulations moins mobiles :

  • Les articulations semi-mobiles (vertèbres, côtes) contiennent du cartilage fibreux ne permettant pas une grande amplitude de mouvement.
  • Au niveau des articulations fixes (entre les os du crâne), un tissu fibreux relie solidement les structures osseuses, qui peuvent parfois fusionner.
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :

Une QUESTION ? un commentaire ? N’hésitez pas

Profile picture for user VINCENT BURGADA
Anonyme Lundi 25 novembre 2019

bonjour

Profile picture for user isabelle

En réponse à par Anonyme

isabelle Lundi 25 novembre 2019

Bonjour à vous. Aviez-vous une question, un commentaire ? Vous pouvez nous suivre sur Facebook, Twitter et Instagram également. Cordialement

À consulter

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
2
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
1