ARTICLE
Un cerveau qui vieillit bien est un cerveau qui travaille !

L'essentiel

Partager

FacebookTwitterLinkedInPinterestEmail

Conseils pour un cerveau qui vieillit bien

Quelques conseils pour conserver un cerveau jeune et en pleine forme !

Faire travailler son cerveau

Le cerveau est comme un muscle : plus il travaille, plus il est performant et en bonne santé. Il est donc essentiel d’apprendre tout au long de sa vie, ou du moins de stimuler le cerveau autant que possible. En effet, apprendre favorise le développement des connexions entre les neurones et la plasticité cérébrale. Tous les moyens sont bons pour soutenir les fonctions cognitives. Écrire, par exemple, permet de stimuler la mémoire de travail et améliore les facultés de communication. Faire des puzzles ou mots croisés, écouter la musique, faire les devoirs avec les enfants, dessiner ou peindre, mais aussi prendre des cours du soir, des cours de cuisine ou apprendre une nouvelle langue et voyager… il n’est jamais trop tard pour entreprendre de nouvelles activités !

Conserver une bonne santé cardiovasculaire

Avoir des veines et artères en bon état est primordial pour un cerveau en bonne santé. En effet, les vaisseaux sanguins qui irriguent le cerveau permettent de lui apporter le glucose et l’oxygène dont il a besoin pour fonctionner de façon optimale et renouveler ses neurones. De plus, l’hypertension artérielle est un facteur de risque pour des maladies cérébrales telles que la maladie d’Alzheimer, et peut aussi provoquer des AVC ou des troubles de la mémoire et des démences. Alors, prenez soin de vos artères !

Pratiquer une activité physique régulière

En augmentant la fréquence cardiaque et la circulation sanguine, l’activité physique favorise l’irrigation du cerveau et un bon apport en oxygène. Ainsi, les sports en aérobie (marche, vélo, danse, natation…) aident à garder un cerveau bien oxygéné donc plus performant.
Par ailleurs, il existe un lien entre activité physique et renouvellement des neurones : l’exercice physique augmente la fabrication d’un facteur de croissance dit neurotrophique, qui stimule la neurogenèse et la formation de synapses.
Enfin, le sport active la cognition et la mémoire : les personnes ayant une activité physique régulière présentes de meilleures performance cognitives.

Bien dormir et éviter le stress

Le sommeil ne permet pas seulement de récupérer de la fatigue physique ; il est également indispensable au bon fonctionnement du cerveau. En effet, lors du stade de sommeil dit paradoxal, le cerveau emmagasine les informations acquises dans la journée et consolide les apprentissages. Par ailleurs, le sommeil permettrait au cerveau d’éliminer les déchets produits par son activité au cours de la journée. Et ne pensez pas que lorsque vous dormez votre cerveau est au repos ! Il est au contraire en pleine activité, notamment au cours des rêves, indispensables à son bien-être.
Le stress a aussi un impact réel sur la cognition, il peut notamment perturber la concentration et la mémoire.
Il existe plusieurs moyens pour aider à gérer ses émotions, réduire le stress et bien dormir : exercices de relaxation et de respiration abdominale, méditation, activité physique douce… Dans certains cas, il ne faut pas hésiter à consulter afin de se faire aider en cas d’anxiété profonde ou de dépression.

Entretenir une vie sociale

Les activités cognitives et d’apprentissage ne font travailler qu’une petite partie du cerveau. Certaines régions s’activent plutôt quand nous sommes en compagnie d’autres personnes, il est donc essentiel de maintenir une vie sociale à tout âge, en participant à des activités sociales ou de loisir, en partageant des repas et des discussions, ou en adhérant à une association. 

En résumé : apprendre et réfléchir, communiquer, bouger, dormir, se relaxer… un cerveau en bonne santé nécessite une bonne hygiène de vie ! Et cela passe aussi par l’alimentation, et la consommation de nutriments spécifiques.

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
3

Une QUESTION ? un commentaire ? N’hésitez pas

À consulter

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
10
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
6
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
3
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
11
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
6