ARTICLE
Les jus de fruits et légumes frais à boire pour leurs nutriments

Pour aller plus loin

Partager

FacebookTwitterLinkedInPinterestEmail

Faut-il suivre la mode des jus de légumes ?

Les jus de fruits et de légumes entrent en cuisine.

Jus, extraits fluides et boissons « santé »

Jus, extraits fluides et boissons « santé » font désormais partie des têtes d’affiche d’une alimentation saine. Ils participent à la diversification des apports nutritionnels et constituent une source importante de vitamines, sels minéraux et antioxydants.

Ils remplacent selon les goûts : l’entrée, le plat, le dessert, la collation voire le repas tout entier. Consommés seuls quelques jours, ils entrent dans le cadre d’une diète « détox ».

Les jus présentent plusieurs avantages : leur forme et leur concentration en nutriments. En effet, la fabrication d’une petite quantité de jus nécessite une grande quantité de végétaux. De plus, les jus sont dépourvus de fibres insolubles mais sont riches en fibres solubles. Elles regroupent les mucilages, les pectines et les gommes. En contact avec les liquides, ces fibres épaississent et entraînent les résidus qui encombrent les intestins mais en les stimulant moins que les fibres insolubles.

Quels jus pour commencer ?

L’idéal est de commencer par des jus de légumes dont le goût est connu et apprécié. Une base à la saveur douce permet de composer quantité de recettes et de s’acclimater à de nouveaux goûts (fenouil, concombre, céleri branche). La seconde étape sera d’intégrer des aliments fibreux ou de jeunes pousses (alfafa, brocoli, tournesol, sarrasin, pois, lentilles…).

Grâce aux jus, les légumes habituellement cuisinés peuvent être consommés crus. Leurs nutriments ne sont pas détruits par une chaleur excessive. Il est également plus facile de varier les recettes et les ingrédients, de tester de nouveaux légumes et de nouveaux mélanges.

Les jus de végétaux frais à consommer immédiatement !

Ils doivent être consommés au plus tôt après leur fabrication. L’extraction des jus fragilise en effet les nutriments qui s’oxydent très rapidement.

Consommez au moins 100 cl par jour en deux fois et à distance des repas (30 minutes). Dans le cadre d’un régime équilibré, continuez à manger des légumes et des fruits pour disposer des fibres insolubles détruites lors du pressage.

Jus de légumes vs jus de fruits

Les jus de fruits sont susceptibles de provoquer dans un premier temps des désordres digestifs. Ils sont momentanés et n’ont aucun caractère de gravité. Le sucre des fruits fait en effet fermenter les déchets organiques tout en inhibant leurs propriétés adhésives, les acides les dissolvent et accélèrent le transit. Leurs propriété antioxydantes ne sont pas négligeables, mais ils sont fortement acidifiants et très sucrés, hormis le jus de citron qui, en dépit de son goût, est un alcalinisant. Privilégiez les espèces juteuses (pastèques, melon) et coupez les jus les plus sucrés avec de l’eau. Consommez deux jus de légumes pour un jus de fruits.

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :

Une QUESTION ? un commentaire ? N’hésitez pas

À consulter

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
2
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :