ARTICLE
L’inflammaging est l’inflammation à bas bruit liée à l’âge à l’origine de nombreuses maladies chroniques

L'essentiel

Partager

FacebookTwitterLinkedInPinterestEmail

L’inflammation chronique

La réaction inflammatoire, bénéfique à l’organisme, peut devenir chronique et délétère.

Quand l’inflammation devient chronique 

Généralement, la réaction inflammatoire est utile, indispensable même, pour l’organisme. Composante majeure du système immunitaire, elle met en place un mécanisme de défense et de réparation des tissus cellulaires endommagés par une agression, interne ou externe.

Cette réaction ponctuelle et bénéfique à l’organisme est qualifiée d’inflammation aiguë : une fois l’agresseur éliminé et le tissu réparé, la réaction s’arrête sans laisser de traces.

Mais dans certains cas, il arrive que le système immunitaire perde le contrôle de cette inflammation qui perdure alors de façon anormale jusqu’à devenir chronique. Elle devient alors néfaste pour l’organisme : la pression quotidienne de l’inflammation sur les cellules va petit à petit entraîner des modifications moléculaires et cellulaires, donc des dégâts fonctionnels.

Ainsi, l’inflammation dite chronique est le siège d’un grand nombre de maladies inflammatoires ou non comme le cancer, la maladie d’Alzheimer, le diabète de type 2, des maladies auto-immunes ou encore la maladie de Crohn.

Ce type d’inflammation peut durer de quelques jours à quelques semaines, mais parfois aussi s’installer pour plusieurs mois ou années.

L’inflammation à bas bruit, un mal invisible

La plupart des réactions inflammatoires sont très souvent douloureuses, on parle d’inflammation chaude. Cependant, l’inflammation chronique est parfois silencieuse et le mécanisme inflammatoire se situe alors sous le seuil de la douleur. On parle d’inflammation froide,de bas grade ou inflammation à bas bruit. Elle évolue silencieusement et cause des dégâts dans l’organisme sans qu’il y ait de foyer inflammatoire précis.

Cette inflammation à bas bruit est redoutable, car la douleur n’existe pas, mais des attaques très puissantes se font au niveau de certains organes, de la division cellulaire et du système immunitaire. Difficile sans ressentir de la douleur de s’imaginer que l’on est en train de développer une maladie chronique !

Mais d’où vient cette inflammation à bas bruit ? Parmi les principaux facteurs favorisant une inflammation silencieuse de l’organisme, on retrouve : 

  • Une mauvaise alimentation liée à des intolérances alimentaires
  • Une hyperperméabilité intestinale  
  • Le stress chronique 
  • La présence de pollutions et substances irritantes (tabac…)
  • Le stress oxydatif 
  • Le surpoids et l’obésité, par la présence d’un tissu adieux libérant des substances pro-inflammatoires
Si l’inflammation aiguë est bénéfique et de courte durée, l’inflammation chronique perdure dans le temps et cause des dommages à l’organisme

Inflammation aiguë ou chronique : symptômes et conséquences différents

L’« inflammaging »

Maladie d’Alzheimer, arthrose, diabète de type 2, cancers, maladies cardiovasculaires… L'inflammation chronique à bas bruit est une des caractéristiques associées au vieillissement des tissus et à la plupart des maladies liées à l'âge. On parle alors d’« inflammaging » pour qualifier cette inflammation de bas grade, qui serait responsable de la dégénérescence tissulaire donc du vieillissement de l’organisme.

L’inflammaging serait du au vieillissement du système immunitaire (on parle d’immunosénescence) qui a plus de mal à réguler et résoudre les réactions inflammatoires, ce qui conduit à une accumulation de facteurs pro-inflammatoires.

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :

Une QUESTION ? un commentaire ? N’hésitez pas

À consulter

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
1
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
2
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :