ARTICLE

Pour aller plus loin

Partager

FacebookTwitterLinkedInPinterestEmail

L’ hypoglycémie

L’hypoglycémie survient lorsque le taux de sucre dans le sang est insuffisant, mais ce terme est souvent employé à tort.

Qu’est-ce que l’hypoglycémie ?

Si l’on suit l’étymologie du mot, « hypoglycémie » signifie « taux de sucre en dessous de la normale ». L’hypoglycémie n’est généralement pas dangereuse, mais le cerveau peut être endommagé si les chutes de glycémie sont sérieuses et répétées. En effet, le cerveau consomme à lui seul 6 g de glucose par heure !

L’hypoglycémie véritable (appelée hypoglycémie organique) est en fait plutôt rare. Elle est toujours liée à une maladie ou à la prise de médicaments, un dysfonctionnement de l’insuline étant mis en cause dans presque tous les cas. Ainsi, l’hypoglycémie organique peut être due à la prise d’insuline et de traitements hypoglycémiants en cas de diabète, à des troubles métaboliques (hypothyroïdie, déficit d’hormone de croissance, à une tumeur pancréatique ou hépatique, à une insuffisance hépatique, à une intoxication alcoolique aiguë [coma éthylique]).

Elle peut survenir à tout moment, mais est plus fréquente à jeun. Sur le long terme, elle peut s’accompagner d’une prise de poids due à un besoin de nourriture assez fréquent afin de compenser l’hypoglycémie.

On emploie couramment le terme d’hypoglycémie pour définir des malaises ou sensations désagréables qui seraient dues à une insuffisance de sucre dans le sang, symptômes disparaissant après une prise de sucre. La plupart du temps, ces malaises résultent en fait d’un dérèglement du système nerveux autonome, appelé dysautonomie (sorte de malaise vagal). En effet, les symptômes sont similaires et également soulagés par la prise de sucre.

L’hypoglycémie réactionnelle

Quand une hypoglycémie survient chez une personne ne souffrant d’aucune maladie, on parle d'hypoglycémie réactionnelle. Elle survient généralement quelques heures après un repas riche en sucres, entraînant une augmentation soudaine de la glycémie. En réponse à cette hyperglycémie, l’organisme déclenche un pic d’insuline excessif suivi d’une chute brutale de la glycémie. Celle-ci s’accompagne alors d’une baisse soudaine d’énergie, de vertiges et d’une grande sensation de faim.

Comme pour toute hypoglycémie, on peut contrer le malaise par la prise d’un aliment sucré. Mais attention à ne pas consommer un aliment à fort index glycémique ! Le risque étant de déclencher à nouveau une hypoglycémie réactionnelle dans les heures qui suivent. Préférer un fruit ou une poignée d’oléagineux.

 

Appétit et pic glycémique

De plus, l’insuline produite après le pic glycémique agit en régulant 2 hormones clés de la régulation de l’appétit : elle freine la sécrétion de leptine (hormone sécrétée par le tissu adipeux et inhibant l’appétit), tout en activant la ghréline (hormone stomacale stimulant l’appétit).

Ces phénomènes "yoyo" répétés quotidiennement au cours de différents moments de la journée, induisent non seulement une surconsommation en vitamines B et oligoéléments, mais aussi un épuisement du pancréas et l’insulino-résistance des cellules de l’organisme, terrain propice au développement d’un syndrome métabolique, puis d’un diabète de type 2.

Alt : Explication de l’apparition d’hypoglycémies réactionnelles répétées

Rythmées par les repas

Causes et symptômes de l’hypoglycémie réactionnelle

Les causes principales des hypoglycémies réactionnelles à répétition sont :

  • Excès de consommation de sucres simples
  • Grignotages d’aliments sucrés entre les repas
  • Repas pauvres en fibres et en sucres complexes

Une hypoglycémie réactionnelle se traduit par divers symptômes : fatigue et pâleur (« coup de pompe »), étourdissement, sensation de faim et envie de produits sucrés, tremblements, maux de tête, vision perturbée, transpiration…

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
2

Une QUESTION ? un commentaire ? N’hésitez pas

À consulter

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
7
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
1
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
2
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
1
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
3