ARTICLE
La circulation influencée par le régime alimentaire

L'essentiel

Partager

FacebookTwitterLinkedInPinterestEmail

L’assiette jambes légères

Conseils nutrition pour alléger vos jambes lourdes !

Les aliments contre les jambes lourdes

Et oui, la bonne santé du système veineux commence aussi à table. L’alimentation va permettre de « nourrir » tous les intervenants du retour veineux : à la fois les veines, les tissus de soutien, les capillaires.

Pour protéger veines et capillaires : des antioxydants

Les veines et les capillaires sanguins, et en particulier leurs parois, subissent comme tout organe l’assaut des radicaux libres. Le stress oxydant est reconnu pour avoir un rôle important dans l’apparition de la maladie veineuse.
Des nutriments protecteurs riches en antioxydants : vitamine C (fruits rouges, agrumes, kiwis, poivrons, choux…), caroténoïdes (carottes, abricots, patate douce…), polyphénols (fruits et légumes colorés en bleu, violet, rouge, épices et fines herbes…), vitamine E (oléagineux, avocat…), oligoéléments tels sélénium (noix, noix du Brésil…, manganèse (moules, noisettes, céréales…).
Mangez-donc coloré avec fruits, légumes, épices non piquantes et herbes aromatiques au menu ! Mélangez et variez les couleurs : plus le contenu de l’assiette a une grande palette de couleurs, plus large est la panoplie d’antioxydants. C’est essentiel car ils agissent souvent en synergie permettant ainsi de neutraliser tous les types de radicaux libres.

Pour nourrir les tissus de soutien : vitamine C et tanins

Souplesse et élasticité des vaisseaux sanguins sont liées à la présence de composés spécifiques, le collagène et l’élastine. La vitamine C est indispensable à la formation de ces éléments tandis que des tanins très présents dans les pépins de raisin (dans le cacao, le thé, le soja, la myrtille, la framboise…), les oligoproanthocyanides ou OPC, stabilisent le collagène.

Dans l’assiette « jambe légère » la main sera légère avec le sel qui favorise la rétention de l’eau. Par contre ne lésinez pas sur les fibres et l’eau garantes d’un bon transit.

Et n’oubliez pas de bien vous hydrater, surtout en été avec la chaleur. Le manque d’eau épaissit le sang, ce qui entraîne un ralentissement du flux sanguin, dommageable pour la circulation veineuse. Les acides gras polyinsaturés oméga 3 participeront aussi à la fluidité sanguine. Consommez donc des petits poissons gras, des huiles 1ère pression à froid de colza, de noix, de chanvre et lin ; parsemez vos salades estivales de graines / lin, chanvre, noix…
 

Actions de certains nutriments sur les veines et le retour veineux

Nutriments des veines et de la circulation sanguine

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
17

Une QUESTION ? un commentaire ? N’hésitez pas

Profile picture for user Alex Bernard
mallet Mardi 18 août 2020

Ce contenu ma intéressé.

isabelle Mardi 18 août 2020

Bonjour Mallet, nous vous remercions pour votre retour. En espérant que d'autres articles auront attiré votre attention.
L'équipe Penser Santé

Profile picture for user Alex Bernard
Anonyme Mardi 18 août 2020

Probiotiques

isabelle Mardi 18 août 2020

BOnjour, vouliez-vous dire qu'il ne faut pas oublier les probiotiques dans l'assiette Jambes Légères ? Ils ne constituent pas des apports de première intention pour les problèmes de circulation sanguine. cordialement. La rédaction Penser Santé

À consulter

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
3
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
3
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
1
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
2
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
8