ARTICLE

Pour aller plus loin

Partager

FacebookTwitterLinkedInPinterestEmail

La taurine : alliée de la détox

La taurine est l’acide aminé de la détox !

La taurine, un acide aminé capital

De nombreuses études ont permis de qualifier la taurine d’acide aminé semi-essentiel. Les acides aminés essentiels ne sont pas synthétisés par l'organisme, les semi-essentiels ne peuvent l'être que sous certaines conditions. Mais bien souvent, cette famille de nutriments (taurine, arginine, cystéine, glutamine, glycine, proline et tyrosine) doit également être apportée par l'alimentation.
La taurine représente l’acide aminé libre le plus abondant dans les tissus doués d’excitabilité (muscles, neurones, muscle cardiaque, rétine de l’œil…). Elle contribue ainsi à l’amélioration de la fixation du magnésium, du tonus musculaire et cardiaque, de l’activité des neurotransmetteurs, du contrôle du sommeil et de la mémoire, du fonctionnement de la rétine.

Taurine, détox et élimination

La taurine est dotée de multiples propriétés :

• La taurine, grâce à sa fonction « thiol » issue de ses composés soufrés, intervient également dans la chaîne de neutralisation des radicaux libres, représentant ainsi un antioxydant majeur.

• Diverses molécules de détoxication sont synthétisées à partir de la taurine, en particulier la tauro-cholamine et l’acide rétinoïque. Elles protègent l’organisme contre la toxicité de certains déchets métaboliques azotés issus d’une activité physique intense ou d’aldéhydes formés par la dégradation hépatique de l’alcool.

• La taurine est également osmorégulatrice. Elle intervient dans l’élimination rénale de l’acide urique et de l’acide lactique en excès et dans l’excrétion du sodium.

• Les globules blancs sont particulièrement riches en taurine. Dans ces cellules, la taurine semble être impliquée dans la régulation de l'oxydation, de l'inflammation et de la réponse immunitaire.

La taurine est impliquée dans la digestion et l’élimination des déchets puisqu’elle est présente dans les sels biliaires, constitués de taurocholates et de glycocholates. La bile facilite la solubilisation et l’absorption des graisses alimentaires. Ces acides choliques sont par ailleurs synthétisés à partir de dérivés du cholestérol, contribuant ainsi à la baisse du taux de cholestérol sanguin.

Aliments riches en taurine 

La taurine étant un acide aminé, elle est naturellement présente dans les aliments riches en protéines :

  • la volaille, notamment la viande de dinde et de poulet
  • les poissons et fruits de mer (maquereau, thon, crabe, palourdes, crevettes, poulpe, moules, huîtres…)
  • la viande de bœuf, de porc et d’agneau
  • certains aliments d’origine végétale tels que les noix, les haricots, les pois chiches, les graines de citrouille,
  • le lait maternel
  • les algues marines.

La taurine dans les compléments alimentaires

Elle peut être utilisée comme stimulant dans les boissons énergétiques ou dans les compléments alimentaires à destination des sportifs pour son soutien au système musculaire. On la retrouve parfois dans les produits à visée détoxifiante pour sa capacité à relancer les processus d'élimination. Elle est également intégrée à des  synergies d'actifs associant vitamines B et précurseurs des neurotransmetteurs pour la gestion du stress et la régulation de l'humeur.

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
179

À consulter

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
11
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
87
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
49
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
39
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
12