ARTICLE
Reflux gastro-oesophagien

Pour aller plus loin

Partager

FacebookTwitterLinkedInPinterestEmail

Les inhibiteurs de la pompe à protons IPP

Les IPP contre l’acidité.

Que sont les IPP ?

Les inhibiteurs de la pompe à protons (ou IPP) sont reconnus pour être le traitement le plus efficace contre le reflux gastro-œsophagien (RGO) et les brûlures d’estomac dues à l’acidité.

Comme leur nom l’indique, ils agissent en bloquant les pompes à protons, qui permettent de concentrer les protons (« molécules acides ») dans l’estomac. Ces médicaments réduisent ainsi la production d’acide chlorhydrique, donc l’acidité gastrique.

La molécule la plus connue en tant qu’IPP est l’oméprazole, indiquée dans le traitement du RGO, mais aussi des ulcères gastriques et dans la prévention des lésions liées à la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens chez les personnes à risque.

Cependant, attention à ne pas les banaliser.

Des médicaments à ne pas banaliser

Utilisés pour combattre l’acidité gastrique, les IPP font partie des médicaments les plus prescrits en France : en 2015, près de 16 millions de personnes ont eu une prescription d’IPP (équivalent à 85 millions de boîtes).

Très souvent, les IPP sont associés à la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pour prévenir les lésions gastriques ; cette prescription est indispensable uniquement lors de présence de facteurs de risque : plus de 65 ans, antécédent d’ulcère gastrique ou duodénal… L’ANSM a d’ailleurs rappelé l’importance de ne pas banaliser leur utilisation, qui, s’ils sont bien tolérés à court terme, ne sont pas sans risque au long cours.

En effet, la prise d’IPP au long cours peut entraîner des défauts d’absorption de vitamine B12, magnésium et calcium, associés à une augmentation du risque de fracture, mais aussi le développement de bactéries pathogènes, des troubles rénaux, digestifs…

Au quotidien, outre un traitement IPP, il est important d’agir sur les causes favorisant les problèmes d’acidité gastrique et de RGO : surpoids, stress, alimentation inappropriée…

Pour réguler l’acidité, les sels minéraux alcalins sont vos alliés ! On les trouve dans les fruits et légumes frais mais aussi dans certains compléments alimentaires. Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
4

Une QUESTION ? un commentaire ? N’hésitez pas

À consulter

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
7
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
3
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
3
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
8
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
3