ARTICLE
L’arthrose et l’arthrite, deux pathologies différentes.

L'essentiel

Partager

FacebookTwitterLinkedInPinterestEmail

Qu’est-ce que l’arthrose ?

De nombreux facteurs favorisent la dégradation du cartilage articulaire et peuvent conduire à des lésions irréversibles, dont l’arthrose.

Arthrose ou arthrite, quelle différence ?

Il n’est pas facile de différencier l’arthrose de l’arthrite. Mais bien que les 2 soient rhumatismales et entraînent des douleurs au niveau des articulations, leurs mécanismes sont différents.

Le suffixe « -ite » désigne l’inflammation d’un organe ou d’un tissu. Par définition, l’arthrite est donc un symptôme inflammatoire articulaire. L’arthrose quant à elle est une dégradation mécanique du cartilage, mais elle s’accompagne aussi d’une inflammation !

Ainsi, une personne atteinte d’arthrose peut avoir des « poussées d’arthrite » douloureuses.

ARTHROSE

Destruction mécanique du cartilage articulaire, accompagnée d’une inflammation à bas bruit et de poussées inflammatoires.
Douleurs pendant l’effort et le mouvement. Diminuent au repos.

ARTHRITE

Symptôme inflammatoire articulaire, sous forme de poussées douloureuses au cours de l’arthrose.
Douleurs au repos, surtout la nuit. Peuvent se dissiper après un peu d’effort et un dérouillage articulaire.

Cible de l’arthrose : le cartilage  

L’arthrose est une maladie touchant le cartilage recouvrant les os au niveau de nos articulations.
Ce cartilage possède des propriétés mécaniques uniques qui lui permettent de résister à de nombreuses pressions et déformations tout au long de la vie sans subir de dommages.

Ce tissu se renouvelle constamment grâce à des cellules spécialisées, les chondrocytes, par la néo-synthèse des composants de la matrice extracellulaire du cartilage.
Ce renouvellement implique un parfait équilibre des chondrocytes entre destruction et production de matrice, indispensable à la bonne santé du cartilage.

Que se passe-t-il en cas d’arthrose ?

L’arthrose se caractérise par plusieurs types de dommages :

Des lésions se forment dans le cartilage, son épaisseur diminue, il se fissure et finit par disparaître. L'articulation s'altère alors de façon irréversible.

L’érosion du cartilage produit des petits fragments qui se détachent dans la capsule articulaire. Ils déclenchent une inflammation de la membrane synoviale et une sécrétion de liquide qui se traduit par un gonflement.

La diminution de l'épaisseur du cartilage entraîne un rapprochement des surfaces articulaires osseuses qui entrent alors directement en contact (pincement articulaire) et s’usent sous l’effet des frottements : l’os est atteint.

Cela entraîne des gênes fonctionnelles parfois douloureuses, voire une perte de mobilité articulaire.

Sous l’effet de la pression exercée par le pincement articulaire, des excroissances osseuses se forment sur les bords de l’articulation, les ostéophytes (parfois appelés "becs de perroquet" en raison de leur aspect visible en radiographie). Ils sont responsables des déformations articulaires souvent observées au niveau des mains.

L’arthrose est une atteinte du cartilage, provoquant des lésions au niveau des articulations.

Que se passe-t-il en cas d’arthrose ?

Quelles solutions en cas d’arthrose ?

Il n’existe à ce jour aucun moyen de traiter l’arthrose et d’aboutir à une guérison. Les traitements disponibles sont uniquement symptomatiques et visent à soulager la douleur. Souvent, le premier réflexe est d’avoir recours à des antalgiques puis à des anti-inflammatoires, mais leurs effets indésirables sont nombreux, comme par exemple sur le système digestif et le foie.

D’autres approches thérapeutiques existent telles que les infiltrations d’acide hyaluronique (viscosupplémentation), voire même la chirurgie (lavage articulaire) et la pose de prothèse, mais elles nécessitent des interventions assez lourdes.

Heureusement il existe des composés naturels  permettant de protéger le cartilage afin de retarder ces interventions et diminuer la prise de médicaments.

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :

Une QUESTION ? un commentaire ? N’hésitez pas

À consulter

Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
2
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :
Ce contenu vous a intéressé, notez-le :